vénus
HELLOWORLD
INFOS++



MAINTENANT--------------------------------------------------------------------------->

PERFORMANCE --- C OE U R - B O U C L E - C OE U R / L A - V A G U E ---
--- RÉSIDENCE À RAMDAMCDA- LYON - JANV/FEV 2018 ---

bache
© Raphaël Serres - croquis de la performance





AVANT---------------------------------------------------------->

PERFORMANCE --- V E D E T T E ---
--- CROISIÈRE PIRATE BATEAU-MOUCHE - VEDETTES DU PONT NEUF - 10-2017 ---

vedette
© Coline Le Corre


-->

PERFORMANCE --- C OE U R - B O U C L E - C OE U R / R E R B ---
--- CABARET DE LA MÉTIVE - LE MOUTIER D'AHUN (23) - 07-10-2017 ---
--- EVENT OKAY CONFIANCE x A-frame - LA COURNEUVE (93) - 09-09-2017 ---


-->

--- B A L A D E - B I N A U R A L E + C H A N T S - A - C A P E L L A ---
--- AVEC LA TEAM DU LAB DES ONDES VOUTÉES - ÉGLISE ST MERRY PARIS - JUILLET/SEPTEMBRE 2017 ---

angoisse


-->

RADIO SHOW --- I F - Y O U ' R E - S T O P - Y O U ' R E - D E A D ---
--- PERFORMANCE POUR LA RADIO DE LA DOCUMENTA # 14 - SAVVY FUNK BERLIN - 25-06-2017 ---

radio
© Sarah Washington


-->

PERFORMANCE --- T Ê T E - C R I - C R A S H ---
--- LA MARBRERIE (93) - 11-01-2017 ---

TTC
© Charlotte Gonzalez


-->

VIDÉO --- F A I R E - L A - R O N D E ---
--- TOURNAGE à LA MARBRERIE (MONTREUIL 93) - 01-2017 ---






ENCORE AVANT----------------------------------------------------------------------------->

PERFORMANCE PROJET CHC--- B A L L A D E S - P A R A L L È L E S - S E E - T H E - S E A ---
--- Au MUMA de LE HAVRE - 10-09-2016 ---

see
© Félix Ramon


-->

PERFORMANCE --- F L A Q U E ---
--- Pour OKAY CONFIANCE - - Marseille 06/16 ---

bassin
© Anne-Lise Le Gac


-->

SÉQUENCE LIVE --- P O R T E - D E - M O N T R E U I L ---


-->

SÉQUENCE LIVE --- M A Y D A Y - 2 0 1 6 ---


-->

*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*


J+1 Message out of Space
J+2 Message out of Space
J+3 Message out of Space
J+4 Message out of Space
J+5 Message out of Space
J+6 Message out of Space
J+7 Message out of Space
J+8 Message out of Space
J+9 Message out of Space
J+10 Message out of Space

GP







LE PASSÉ------------------------------------------------------------------------------------------------>

PARCOURT & INSTALLATION PEZCORP --- P E R D R E -L A- T Ê T E -A U- P A Y S -D E S- S E L F I E S ---
Octobre 2015, Nuit Blanche au Grand Palais

GP
© Charlotte Gonzalez


-->

PLATEFORME COLLECTIVE CHC --- É P I S O D E - 2 & 3 ---
Mai & juin 2015 à Mains d'Oeuvres

chc
© Charlotte Gonzalez


-->

PERFORMANCE ORDINATEUR -- F A I R E - L E - M O R T ( C Y B E R P S Y C H O P O M P E ) --
Mai 2015 - Nuit des Musée & Listen to the Quiet Voice de Philippe Lepeut

Faire le mort
© Marinette Jeannerod


-->

PERFORMANCE -- F A I R E - L E - S I È G E ( D I D O O ' S - L A M E N T ) --
Mars 2015 - à la Fabrique de Toulouse - pour l'exposition cadence]s

Faire le mort
*
Donner corps au temps, texte de Jérôme Carrié sur la performance FAIRE LE SIÈGE

Dans sa performance intitulée « Faire le siège », lors de l'exposition Cadence/s à La Fabrique, Centre d'Initiatives Artistiques du Mirail à Toulouse, Claire Serres apporte son corps et s'installe dans l'espace. Préméditant minutieusement son action, l'artiste laisse néanmoins advenir l'imprévisible et le geste spontané. L'artiste performeuse actant, parlant et chantant, déploie une énergie corporelle autant brutale qu'animale pour créer une fiction aux accents fantaisistes.

Dans cette action non dénuée d'humour, Claire Serres élabore une attitude critique en détournant les normes et les codes de la sécurité. A la manière de Didon qui fit découper la peau de bouf en lanières extrêmement fines pour fonder la ville de Carthage, l'artiste déploie son corps dans l'espace et étend son territoire au-delà des limites assignées.

Après avoir annoncé le contexte de son intervention au micro, s'être recouverte de multiples couches de vêtements de sécurité et avoir déambulé à l'extérieur du bâtiment, l'artiste termine sa performance en proposant une expérimentation vocale à travers un dispositif de déformation sonore. Du discours au chant, de la voix au son, de la mélodie au cri,les ressources musicales et sonores du corps constituent un élément récurrent qui offre la possibilité de dépasser contraintes, cadres et frontières.

Dans une sorte de corps à corps entre performance et ouvre plastique, son processus de création joue sur une dialectique de la présence et de l'absence. L'artiste compose des ouvres plastiques qui sont autant des traces de l'action que des empreintes et des fantômes du corps. Dans « Faire le siège », l'ouvre résultant de l'action constitue une sorte de mue ou de cocon, seconde peau laissée par l'artiste après sa métamorphose. L'ouvre diffusait selon un rythme aléatoire des enregistrements de la voix de l'artiste réalisés durant la performance. Tantôt parlante, tantôt chantante, cette voix donnait une existence physique à l'objet en gardant la trace vivante du souvenir. On pouvait y entendre ces mots : « Remember me ».

Comme dans ses actions, les objets produits par Claire Serres à l'issue de ses performances constituent des dispositifs protéiformes dans lesquels une multiplicité de références se croisent et coexistent. Surimpression temporelle, enchâssement, stratification de l'être-là et de la mémoire, tourbillon dans le flux du devenir, Claire Serres nous donne à percevoir pleinement le temps dans ses dimensions paradoxales. L'artiste utilise le son ou l'image vidéo pour créer des doubles immatériels de son propre corps. Entre visible et invisible, le corps de l'artiste, doté d'un don d'ubiquité - présent tout en étant ailleurs - est en quelque sorte mis en abyme dans l'espace et dans le temps à travers une multiplicité de sources visuelles et sonores. Par l'intermédiaire de ces prolongements techniques, l'artiste augmente les potentialités sensibles du corps et révèle le vivant. Elle se fait cyborg.

S'inscrivant dans le champ de la performance contemporaine, le travail artistique de Claire Serres est une critique des règles de production et de réception de l'ouvre d'art. Redéfinissant ses principes et ses finalités, il pose la question du rôle que peut jouer l'artiste dans l'espace social. Se composant dans l'hybridation de techniques diverses venant de l'histoire des formes esthétiques, des pratiques corporelles et des médiums technologiques, sa pratique à la fois conceptuelle et matérielle du corps engage une relation directe et réflexive avec le monde. L'artiste offre ainsi la possibilité de toucher à une forme d'incarnation et de sensualité.
Adepte de l'action comme forme, pensée et processus, Claire Serres brise le principe de la représentation et construit une ouvre où se mêlent les appropriations du monde contemporain et les références au passé le plus lointain. Du temps de l'instant présent au temps éternel des musées, du souvenir de l'action à la mémoire archéologique et mythologique, de la logique de l'éphémère au temps cyclique, l'ouvre de Claire Serres nous offre de faire poétiquement l'expérience d'un rituel magique qui ouvre une brèche dans la profondeur de l'histoire.
_________________________________________________________________________________

CONFÉRENCE -- L E S - Ê T R E S - É L E C T R O S E N S I B L E S --
Janvier 2015 - à l'Auditorium des Abattoirs de Toulouse - pour l'exposition cadence]s

êtres électrosensibles




-------bisou